Parc du Mont-Royal

Préservation et mise en valeur
d’un patrimoine naturel

  • Client

    Ville de Montréal

  • Année

    2006-2007

  • Emplacement

    Canada

  • Consortium

    CHA*

    Genivar

    Teknika-HBA

    Denis Marcil

    Delisle Despaux

    (*Lemay)

3 Prix

2012
Prix d’aménagement
Les Arts et la Ville
2011
Mérite régional, catégorie Gestion des paysages
Association des architectes paysagistes du Canada
2010
Mérite régional, catégorie Conception
Association des architectes paysagistes du Canada
Parc du Mont-Royal lemay architecture

Conçu par Frederick Law Olmsted en 1874, le parc du Mont Royal reçoit maintenant plus de trois millions de visiteurs par année. Dans ce contexte d’achalandage accru, l’expertise de Lemay en matière d’aménagement d’infrastructures vertes et la gestion attentive qu’il a porté aux éléments naturels et culturels, contribuent de façon remarquable à la mise en valeur et la protection de ce milieu naturel et patrimonial.

Lemay a participé à plusieurs mandats visant à revitaliser ce célèbre parc : une patinoire réfrigérée, une étude des critères de design pour les accès situés sur le flanc est de la montagne et le lien au parc Jeanne-Mance, une nouvelle aire de jeux et de pique-nique, et le réaménagement de l’entrée Peel qui met de l’avant des stratégies novatrices de gestion de l’eau de ruissellement en condition de pente abrupte. Tous ces projets s’appuient sur une gestion responsable des composantes naturelles et culturelles existantes pour introduire de nouveaux éléments structurants dans le respect du concept original d’Olmsted, et la mise en valeur de l’écologie forestière, faunique et floristique.

.

  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
  • Parc du Mont-Royal lemay architecture

Les éléments structurant de circulation respectent le tracé original du plan d'Olmsted ainsi que les parcours spontanés de déambulation apparus à travers les années. Le projet redéfinit les voûtes majestueuses des entrées Peel et Redpath, et garantit la durabilité du sentier Serpentin et d’une partie du chemin Olmsted.

  • Mount-Royal Park lemay architecture

L'œuvre d’art conçue en collaboration avec l’artiste Linda Covit et intitulée Give Peace a Chance occupe un des tournants du serpentin, commémorant la chanson de John Lennon écrite et enregistrée durant son célèbre bed-in de Montréal en 1969 pour protester contre la guerre du Vietnam. Quarante sur les 180 plaques de pierre de l’œuvre sont gravées en relief avec l’inscription, give peace a chance, traduite en 40 langues différentes, évoquant la diversité culturelle de Montréal.  

  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
Parc du Mont-Royal lemay architecture

La salamandre à points bleus, amphibien faisant partie de la faune du mont Royal, a été retenue comme thématique d’aménagement pour l’aire de jeux. Les nouveaux équipements s’installent dans une figure qui s’imbrique selon les ondulations de la clairière, établissant un dialogue entre le jeu et la thématique. Le jeu est réinventé et la modernité s’installe sur un fond patrimonial. En lien avec le concept de la « salamandre » (écologie et histoire), un parcours des Droits de l’Enfant a été imaginé en collaboration avec l’artiste peintre Gérard Dansereau en collaboration avec Lemay. Des panneaux didactiques invitent le public de tout âge à découvrir une pré-sélection des droits garantis aux enfants par la Convention internationale des droits de l’enfant, afin de sensibiliser les générations futures à ces droits.

 

  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
  • Parc du Mont-Royal lemay architecture
  • Parc du Mont-Royal lemay architecture