« Les fantômes de la bourgeoisie continueront de nous hanter »