Rénovation du pavillon Macdonald de Génie de l'Université de McGill par LEMAY

Blog February 4, 2013
Photo: François Descôteaux

Mandat de rénovation du pavillon Macdonald de génie, un édifice érigé en 1909 comptant cinq étages et une superficie d’environ 14 400 m2. Le projet qui vise la mise en valeur d’un patrimoine bâti comprend la rénovation et la modernisation des laboratoires existants, des équipements existants de ventilation, de plomberie et des systèmes électriques ainsi que le renouvellement des espaces publics.

Photo: François Descôteaux

Le mandat comprend également l’ajout de bloc sanitaire et la mise aux normes de l’édifice au niveau de l’accessibilité universelle. La pièce principale de l’intervention est l’ajout d’un atrium à l’endroit d’un espace extérieur résiduel. Cet ajout créera un lieu dynamique baigné de lumière naturelle où l’intégration d’un ascenseur et d’un escalier monumental facilitera les déplacements au coeur des transits entre les différents départements. Les travaux de construction exécutés en milieu semi-occupé ont demandé une coordination et un contrôle de qualité constant afin de livrer le projet dans l’échéancier et dans l’enveloppe budgétaire souhaités.

Photo: François Descôteaux
Photo: François Descôteaux

La proposition de construire un atrium au coeur de l’ensemble est une décision étonnante, complexe et très créative.Rendus trop chaotiques par différentes interventions à travers le temps, les déplacements sont de vrais casse-tête. L’idée de l’atrium a complètement changé la façon d’utiliser l’espace pour les usagers. Ce repère architectural devient également la composante de design qui régit l’ensemble des interventions. On retrouve les solutions créatives dans l’ensemble du processus de réalisation de projet.

Photo: François Descôteaux
Photo: François Descôteaux

En effet, l’équipe, afin d’assurer le contrôle de qualité, a dû faire face à plusieurs imprévus et user d’ingéniosité afin de trouver des idées novatrices et surmonter des défi s techniques propres à une intervention dans un environnement bâti où l’on intervient sur trois bâtiments existants construits à des époques différentes, avec des styles d’architecture différents.

Photo: François Descôteaux

La complexité des détails d’enveloppe et d’étanchéité du nouveau bâtiment à la jonction des constructions existantes, l’arrimage entre les différents niveaux de plancher, la réalisation des travaux de construction dans un espace pratiquement inaccessible et enclavé sont parmi les défi s rencontrés. Ce mandat a donc permis à l’équipe de projet d’être créative, de trouver des solutions originales aux problèmes pratiques, de travailler en collaboration et de transformer des problèmes en opportunités créant ainsi un précédent ingénieux.

Tags