• Date

    30 octobre 2020

Au début du mois d’octobre 2020, quatre membres de l’équipe Lemay – Andrew King, Marie El Nawar, Robert Fiorino et Nina Boccia – ont pris part au Défi de l’innovation du programme de MBA Rotman-SDA Bocconi Global Executive. Ce programme offert conjointement par les écoles de gestion de l’Université de Toronto et de l’Université Bocconi de Milan met l’accent sur le développement du leadership chez les étudiants.

Organisée dans le cadre du cours de design d’entreprise, cette rencontre était la première d’une série d’activités de collaboration entre LemayLab et l’École de gestion Rotman de l’Université de Toronto.

« L’une des raisons d’être du Lab est d’explorer les grandes questions qui touchent en ce moment les gens et la planète, et de réfléchir à la manière dont nous abordons les problèmes de conception », explique Marie El Nawar. « Les changements systémiques nécessitent des actions collectives et véritablement transdisciplinaires. La collaboration avec le groupe du Business Design Initiative en est un parfait exemple ».

En tant que critiques invités dans le cadre de cet événement, les représentants de LemayLab ont demandé aux étudiants de réfléchir à la question suivante :

Comment pouvons-nous mettre les populations marginalisées au cœur de nos processus de conception, de nos espaces et de nos places publiques ?

Les 40 étudiants inscrits au programme disposaient de quatre jours pour relever le défi lancé par LemayLab. Après avoir identifié des groupes d’utilisateurs spécifiques, les étudiants ont utilisé une série d’outils de conception d’entreprise pour proposer des solutions aux divers enjeux rencontrés par les utilisateurs. Ils ont ensuite reçu les commentaires des membres de l’équipe Lemay.

Pour la professeure Angèle Beausoleil, directrice académique du Business Design Initiative, Lemay était un partenaire idéal. « Lemay est dans le domaine du design et offre une pratique approfondie de la conception en tant que service qui a un impact sur les organisations au-delà de la pratique architecturale conventionnelle », a déclaré la docteure Beausoleil. « Cette approche s’aligne sur les modèles des entreprises qui réussissent et qui adaptent activement leurs modèles d’affaires au panorama changeant des besoins des clients et du climat socio-économique. »

Cette contribution dans le domaine universitaire s’inscrit dans l’engagement de LemayLab pour la recherche et la collaboration. Misant sur la créativité appliquée pour résoudre les défis les plus complexes, la cellule de recherche et d’innovation de Lemay est codirigée par Andrew King et Eric Pelletier.